Ouest France

Ils ont parlé d'Educhorus

Ouest France

5 septembre 2012

La pré-rentrée avec les sixièmes au collège Thalassa – Erquy

Reportage

Mardi matin, 8h30. ce n’est pas la cohue au collège Thalassa, les « petits » de sixième arrivent tranquillement, accompagnés de leurs parents, car cette première journée leur est réservée. Les autres élèves, de la 5 e à la 3 e , font leur rentrée le mercredi matin. Mais pour l’heure, les petits nouveaux ont tout le loisir de découvrir paisiblement le collège où ils doivent prendre leurs marques pour quatre années.

Educ-Horus : suivre la vie scolaire

Un petit mot d’accueil du principal Philippe Têtu, puis c’est l’appel pour la répartition dans les deux classes : 6 e A ou 6 e B. Petit changement à l’ordre du jour, cette année, les parents n’accompagnent pas leur progéniture en classe, mais restent avec le principal jusqu’à l’heure de la récréation pour une présentation de l’établissement, et, pour répondre à toutes les inquiétudes de voir ses petits devenir collégiens.

Emploi du temps, entrée et sortie de classe, accompagnement aux devoirs, Philippe Têtu a répond à toutes les questions et évoque Educ-Horus, l’espace numérique mis en place pour cette rentrée. « Les parents vont pouvoir suivre le parcours de leur enfant, toute la vie scolaire, notes, emploi du temps, absences, cahier de texte, devoirs. C’est aussi une plate-forme d’échange accessible à tous moments. »

Atelier « Dioramas » et voile

Les 258 collégiens de Thalassa sont répartis sur dix classes : deux 6 e , trois 5 e , deux 4 e et trois 3 e , avec des effectifs chargés en 6 e (29 élèves par classe) et en 4 e (30 et 31 élèves). « C’est une rentrée conforme aux attentes, tous nos professeurs ont fait leur pré-rentrée lundi, une équipe très dynamique, » note le principal. « Tous les projets ont été reconduits, avec les spécificités comme l’aide aux élèves en difficulté ou dyslexiques et quelques nouveautés : un cycle de voile sur huit semaines proposé aux 4 e . » Les élèves de 5 e bénéficient d’ateliers choisis dans le cadre du projet pédagogique, ils vont retrouver le théâtre, la météo, le tir à l’arc, et cette année, « Dioramas », un atelier de mise en volume des décors et personnages d’après des oeuvres lues, encadré par un professeur de français et un professeur d’arts plastiques.

Lire l’article sur le site d’Ouest France

Educ-Horus en boutique Demande de démo